Il n’est pas rare que nous ne connaissions l’Histoire d’autres territoires qu’à travers les interactions qu’ils ont eu avec celui qui est devenu le nôtre. En France, c’est particulièrement le cas pour l’Histoire des îles britanniques, au moins à l’époque médiévale. En effet, que connaissons-nous tous à ce propos ? La conquête par le duc Guillaume de Normandie, les conflits avec les Plantagenets (Henri II, Richard Cœur de Lion, Jean Sans Terre…), la Guerre de Cents Ans… Et ce que la culture populaire nous a transmis via, notamment, de multiples films !

Cet ouvrage de Jean-Philippe Genet, professeur d’Histoire médiévale à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, vient répondre à ce manque de connaissances. Ce livre est publié dans la collection « Carré Histoire » qui comprend des ouvrages du même type sur d’autres espaces au Moyen Age (Péninsule Hispanique, Italie…). L’ouvrage reprend l’ensemble du sujet dans un plan chronologique, à l’intérieur duquel se trouvent des chapitres thématiques. L’ouvrage est ambitieux, traitant de thèmes variés (politique, religion, éducation, art, littérature, économie…) pour l’ensemble de cet espace, même si l’Angleterre a la part la plus importante. L’auteur se permet même de consacrer une vingtaine de pages à la période précédant le Moyen Âge ! Malgré cela, l’auteur parvient à garder un format assez court, les 305 pages comprenant différentes annexes. Cet ouvrage est sans nul doute une excellente synthèse sur ce sujet et même si vous pensiez avoir quelques connaissances à ce propos, ce qui était mon cas, vous y apprendrez sans doute beaucoup.

Reste une question cruciale, ce livre peut-il être lu par un large public ? Au vu de son contenu très complet et de l’éditeur, Hachette Supérieur, il est assez clair qu’il s’adresse en priorité à un public d’étudiant-e-s en université. Cependant, cela ne signifie pas qu’il est inaccessible. En effet, il ne suppose pas la connaissance préalable d’une partie de l’histoire des îles britanniques. Toutefois, l’objectif de l’ouvrage amène l’utilisation d’un vocabulaire précis et de multiples noms propres pas forcément simples à retenir. Mais, pour répondre à ces difficultés, l’ouvrage dispose d’un glossaire assez complet, des arbres généalogiques des différentes dynasties et de plusieurs cartes. Toutefois, les cartes sont un des seuls points faibles du livre, éditées en noir et blanc elles sont parfois peu lisibles.

En bref, ce livre est une très bonne entrée en matière pour qui veut en apprendre plus sur l’Histoire médiévale de l’Angleterre, de l’Écosse, du Pays de Galle et de l’Irlande. Il s’adresse certes en priorité à un public sachant déjà utiliser un ouvrage historique mais une personne néophyte prête à investir quelques efforts peut sans aucun doute y trouver son bonheur.

Genet, Jean-Philippe, Les îles Britanniques au Moyen Âge, Paris, Hachette supérieur, « Carré Histoire », 2005, 305 pages, 21.5€

Par Sylvain Helft titulaire d’un master en Histoire médiévale sur la diplomatie du consulat de Montpellier et préparant actuellement le CAPES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.