Cette question peut surprendre. Elle peut même sembler totalement ridicule ! En effet, dire que la Première Guerre mondiale est le premier conflit mondial est, au moins formellement, un pléonasme.  Mais cela n’est pourtant pas si certain qu’il peut le sembler. En effet, si la Grande Guerre fut mondiale, c’est en grande partie parce que de grands empires coloniaux ont participé au conflit. C’est parce qu’ils ont mobilisés leurs colonies dans ce conflit que l’Afrique ou l’Inde se virent concernés par cette guerre. Or, ce n’était pas la première fois que les états européens s’affrontaient en impliquant leurs empires. De fait, un débat existe quant au premier conflit à pouvoir prétendre au titre de « mondial ». Exposons, ici, un résumé du débat que nous n’aurons pas l’ambition de trancher.

Débarquement d'aéroplanes depuis des barges, dans les Dardanelles en 1915.
Débarquement d’aéroplanes dans les Dardanelles en 1915. Image tirée de L’Image de la guerre du 1er juillet 1915.

Quelles guerres antérieures peuvent prétendre avoir été mondiales ? Citons, d’abord, les conflits ayant eu lieu durant le règne de Louis XIV de 1667 à 1713. En effet, si ces affrontements furent surtout européens, ils eurent des ramifications plus larges. Ainsi, l’Acadie, dans l’actuel Canada, est disputée lors de guerres franco-anglaises tandis que Pondichéry est disputée entre France, Angleterre et Hollande[1]. Toutefois, les conflits épargnèrent l’Afrique et l’Océanie. De plus, les empires coloniaux sont alors encore naissants, les conséquences de leurs affrontements sont limités, à l’exception de l’espace américain. Mais les conflits européens ont désormais des effets mondiaux, notamment via les traités de paix et leurs effets sur les colonies.

La guerre de Sept Ans (1756-1763) est également parfois présentée comme la première à avoir été mondiale. Il est tout d’abord notable qu’elle a concerné une grande partie de l’Europe[2]. Là encore, c’est via les colonies des puissances européennes que les autres continents se trouvent concernés par cette guerre. Si l’Océanie n’est toujours pas concernée par ce conflit, l’Afrique est, cette fois-ci, touchée. Les pertes de la France, lors du traité de Paris signé en 1763 par Georges III d’Angleterre, Louis XV de France et Charles III d’Espagne, sont représentatives de l’étendue de cette guerre. En effet, Louis XV y perd, Louisbourg au Canada, le Sénégal en Afrique ou encore Chandernagor et Pondichéry en Inde. La guerre de Sept Ans est un candidat sérieux au titre de « premier conflit mondial » cependant, là encore, l’ampleur de cette évènement n’est pas la même que celle de la Grande Guerre.

On pourrait également citer les conflits engendrés par la Révolution française puis par l’empire napoléonien. Mais ces conflits ne sont pas davantage mondiaux que la guerre de Sept Ans. Pourquoi, dès lors, est-ce la Première Guerre mondiale qui a reçu ce titre et pas le conflit du XVIIIe siècle ? On pourrait longtemps tergiversé sur le seuil à partir duquel on peut considérer un affrontement comme concernant l’ensemble du globe mais cela ne résoudrait pas la question. Quel que soit le conflit que l’on considère comme ayant inauguré les guerres mondialisées, il convient de comprendre tout ce que la « Grande Guerre » avait de nouveau. Outre qu’elle fut plus mondiale qu’aucun conflit avant elle, elle fut le produit d’innovations qui avaient transformé le visage du monde et la réalité de la guerre. Les empires coloniaux s’étaient développés en Asie et, surtout, en Afrique ou il ne restait plus beaucoup de région ne subissant pas la domination européenne. Les alliances s’étaient mondialisées et des pays lointains indépendants, tels les États-Unis ou le Japon, participèrent, de manière plus ou moins importante à ce conflit. Ensuite, la constitution d’armée de conscription, comme en France, ou de volontaires, comme en Grande-Bretagne, amena une large part de la population des pays concernés à participer au conflit, au-delà des zones dévastées par la guerre. Ajoutons enfin, qu’après les guerres napoléoniennes et la Guerre de Sécession aux États-Unis, la pratique militaire s’était considérablement modernisée, transformant considérablement le rapport à la guerre. Celle-ci devient « totale » par l’engagement de l’ensemble des populations civiles dans une parenthèse économique inédite, qui met l’économie toute entière au service du conflit.

Bref, la « Grande Guerre » n’est peut-être pas la première à pouvoir être qualifiée de « mondiale ». Cependant, par son importance, par son caractère de première guerre moderne ayant eu une telle échelle et par le poids qu’elle revêt encore dans les mémoires de nombreux pays, elle a mérité son qualificatif et son aspect particulier dans l’Histoire.

Sylvain HELFT

[1] À ce sujet vous pouvez voir la carte issue de CORNETTE, Joël, « J’ai trop aimé la guerre… », L’Histoire n° 386, avril 2013, disponible en ligne à cette adresse : https://www.lhistoire.fr/carte/les-guerres-de-louis%C2%A0xiv-1667-1713

[2] Voir la carte issue de SERNA, Pierre, « 1763 : la catastrophe française », L’Histoire n°393, novembre 2013, disponible en ligne : https://www.lhistoire.fr/carte/la-guerre-de-sept-ans-premi%C3%A8re-guerre-mondiale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.