Pour la première fois en Europe, le British Museum envoie 100 objets dans un musée français. Événement à ne pas manquer, ces 100 objets évoquent 2 millions d’années d’histoire humaine. Le British Museum aura mis cinq ans à choisir ces objets, et autant dire que la mission est réussie.

Pour mettre en valeur cette exposition, le musée des Beaux Arts de Valenciennes n’a pas lésiné sur les moyens : la moitié du musée est consacrée à cette exposition, et la muséographie est sublime. L’exposition ne tourne qu’autour d’une seule couleur : le bleu. Tout y est bleu, et cela permet de mettre en valeur toutes les pièces de la collection. On se promène dans les salles en suivant un parcours chronologique. Chaque objet est accompagné d’un petit texte, introduisant la civilisation à laquelle il appartient, ainsi que sa petite histoire. Tous sont intéressants, bien choisis, réfléchis.

En plus des classiques civilisations égyptiennes, grecques et romaines, on peut en découvrir d’autres, peut-être moins connues car moins accessibles : les olmèques, au Mexique, le royaume Himyarite, du Yémen, des civilisations Indonésiennes, Pakistanaises, Péruviennes, Aztèques, Nigériennes, Sioux … J’ai été enchantée de découvrir des objets que je n’avais vu que dans quelques documentaires.

Chaque objet nous interroge à sa façon : les matériaux utilisés, les techniques, la raison d’exister d’un tel objet. Chacun présente un intérêt historique important, et on passe avec plaisir d’une pierre gravée d’un bison, datant de la Préhistoire, à des statues grecques plus classiques, pour finalement arriver devant des bracelets d’esclaves – non sans avoir découvert de l’orfèvrerie allemande médiévale au passage.  Même la partie contemporaine, composée d’objets pourtant plus familiers, réussit à mettre ceux-ci en valeur (une contrefaçon d’un maillot de foot devient alors un objet qui a toute sa place dans un musée).

Je ne trouve rien à redire sur cette exposition : elle m’aura enchanté du début jusqu’à la toute fin. Je ne puis exprimer que mon étonnement face au lieu (pourquoi Valenciennes, mais finalement, pourquoi pas ?), et saluer l’initiative d’une telle exposition dans  les Hauts-de-France.

Moréna LECOINTE

 

Musée des Beaux Arts, Boulevard Watteau, 59300 Valenciennes
Horaires : du lundi au dimanche, de 10h à 18h30, jusqu’à 21h le vendredi et le samedi, fermé le mardi matin
Plein tarif : 12€
Tarif réduit : 6€

Du 19 avril au 22 juillet

Plus d’infos sur http://www.histoiredumondeen100objets.fr/
Un dossier pédagogique très riche est également disponible en téléchargement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.